Company Logo

Pin It

Vietnam

VIETNAM du 13 au 25 Juillet 2004 HANOI - HOA LU - TAM COC - HA LONG - HUE

Nous avons beaucoup aimé ce premier voyage au Vietnam. Les gens que nous y avons rencontrés étaient très sympas, très accueillants, même si les prix ont tendance à grimper en fonction de la pâleur de la peau ... mais après une négociation ardue on arrive à cinq fois le prix que paierait un "local" et là la charmante vendeuse de fruits vous fait comprendre qu'elle ne descendra pas plus en penchant la tête et implorant sans y croire vraiment "Vietnaaaaam".

Du temps de l'Indochine est restée la langue : dans la rue, on trouve parmi les personnes âgées surtout des vietnamiens qui parlent encore français.

Un peu d'histoire : le Sud-Vietnam ou la Cochinchine devient une colonie française en 1858 sous Napoléon III. L'Annam (Centre du Vietnam) et le Tonkin (Nord-Vietnam) sont ensuite placés sous protectorat français. En 1887, ces trosi territoires sont réunis au Laos et au Cambodge pour former l'union Indochinoise. En 1941, l'oncle Hô, Hô Chin Minh crée la ligue pour l'Indépendance (le Viêt Minh). Le 2 septembre 1945, l'oncle Hô proclame à Hanoi la République Démocratique du Vietnam.

Hanoi est une ville suprenante, très colorée, très animée, avec des scooters et des vélos partout. Chaque traversée de rue est une expédition, car même les passages piétons n'arrêtent pas les Fous du Volant ou plutôt du Guidon. Il fallait vraiment que nous prenions un enfant sous chaque bras pour éviter d'en perdre un ...

Les quartiers des commerçants sont regroupés par activités, pratique pour les touristes pour nous, par contre en terme de concurrence je ne sais pas ce que cela donne. Le quartier des laques, des marchands de chaussures, des vendeurs de nappes et d'habits, des jouets ... Valentin aimait bien le quartier des vendeurs de jouets ...

Sur les scooters sont transportées tout un tas de marchandises aussi variées qu'encombrantes, on y a même vu des cochons. Si ce n'est pas en scooter c'est en vélo. Le vélo sert aussi de magasins ambulants parfois.

Le charme désuet d'Hanoi en fait une ville vraiment très agréable.

 

La famille devant un temple au centre de Hanoi.

 

Marco a trouve un boulot a sa mesure !

 

Mais non je rigolais : dans ce pays il n'y a que les femmes qui portent ces trucs super lourds ! Pays de machos dit Kiki !

 

13 juillet : nous arrivons à Hanoi à 23h00 après une journée de transfert pénible via l'aéroport ultra-moderne Incheon de Séoul. La moiteur nous accable dès l'arrivée et ce malgré l'heure tardive. Heureusement le Prince Hotel que nous avait recommandé le Routard est venu nous chercher gracieusement à l'aéroport ! Adresse à recommander chaudement : http://www.hanoiprincehotel.com, car l'accueil est vraiment sympathique !

14 juillet : sans feu d'artifice ni lampion ! Promenades dans la vieille ville, autour du Lac, visite du Temple de la Montagne de Jade, dans les ruelles commerçantes. Ambiance routard assurée. La ville semble s'être arrêté de vieillir depuis des années. Très dépaysant. Les enfants sont très à l'aise : ils s'habituent à l'ambiance voyage !

Promenade en cyclo-pousse

 

Le soir nous mangeons au restaurant de l'école hôtelière Hoa Sua : excellent. Bonne adresse donnée par Cath - Pocahontas, Dom et Mumu (Dom, on a compris pourquoi cela t'as plu ...!). Et délicate attention, ils nous offrent un dessert surprise avec un drapeau pour la Fête Nat. :

Bon 14 juillet Tinou ! Je souris pour la photo, mais c'est Maud qui l'a mangé : il y avait plein de noisettes !

 

Et pour les jours suivants, afin de suivre les conseils de Cath, nous avons fait un planning !!

Baie terrestre Hoa lu et Tam Coc : 1 jour - Baie d'Ha Long : 2 jours et nuit sur bateau (t'as vu Dominique, le vrai, Nguyen, on t'écoute ... on reste plus de temps au pays) - visite de Hanoi : 1 jour - Hue : 4 jours - Hanoi : 2 jours de quartiers libres ... ouf !! (c'est pire que notre semaine à La Réunion ... =:>, n'est-ce pas Olivier ...!).

Hoa Lu et les grottes de Tam Coc - La baie terrestre

Hoa Lu fut la capitale vietnamienne du Xième au XI siècle.

15 juillet : Temple de la citadelle d'Hoa Lu et baie terrestre à Tam Coc.

Super excursion dans ce qu'on appelle la baie terrestre : mais 4h de minibus avec Val sur les genoux, 1 place seulement pour les 2 filles, et la clim qui ne marchait pas, 34 ° dehors: plutot galère ! mais le chauffeur conduisait bien (il arrivait à éviter les nuées de scooters), cela aurait pu être pire!

Visite du temple (et de ses toilettes car Hélène est un peu malade, turista...),

Le temple de la citadelle d'Hoa Lu, datant du Xième siècle mais reconstruit au XVIII ième.

 

Jardins du temple d'Hoa Lu

puis repas (sympa), avant d'embarquer pour 2h30 de ballade sur la rivière à bord de petites barques. Très beau, mais un peu long quand-même vu la canicule!

et c'est encore les femmes qui rament!...tantôt avec les mains, tantôt avec les pieds.

 

Pas de coup de soleil de cette façon.

 

Les fameuses grottes de Tam Coc.

Et c'est encore les femmes qui râlent : le guide avait arnaqué notre rameuse d'une place, il n'avait pas payé pour Valentin, et elle l'a insulté violemment jusqu'à ce qu'il finisse par payer.

Paysages de Tam Coc

 

Paysages de la citadelle d'Hoa Lu

Après ces beaux paysages et traversées de 3 grottes, retour à Hanoï, dans notre super minibus ! Tout le monde dort (Maud est pratiquement couchée sur le chauffeur), sauf Kiki qui cause avec une copine québécoise, de Montréal, bien sympa.

Arrivée a 17h à Hanoï, juste avant l'orage qui gronde et qu'on pensait éviter... on s'est finalement perdus (on a du faire trois fois le tour du quartier sans nous en rendre compte), et on a finalement été pris par la pluie diluvienne. Zut de zut!

Il pleut beaucoup, mais c'est bref et après tout il suffit d'un bon Kway ...

16 juillet : petit break, rien de prévu de particulier, visite de Hanoï. Bon restau à midi au Cyclobar, Val a mangé de bonnes frites françaises.

Cyclobar bien cool !

 

L'immeuble le plus étroit d'Hanoi, le proprio paie moins de taxe, donc ! Et en plus le prix de l'immobilier flambe comme partout. Les immeubles sont étroits a Hanoi. C'est le cas pour la plupart des hôtels "routards" : il n'y a qu'une chambre par étage et souvent 5 ou 6 étages sans ascenseur ... au Prince Hotel, nous etions la chambre 501 au 7ieme etage, 111 marches ... il vaut mieux ne pas oublier ses clés en haut ! Vivement l'Australie, on choisira un motorhome sans étage ou alors avec ascenseur.

 

Une photo et ensuite on achète les fruits.

 

Sympa le Monsieur ! Le jour d'après je lui ai donné le Guide du Routard du Vietnam dont nous n'avions plus besoin pour qu'il se fasse quelques sous. Il n'arrêtait plus de nous remercier en français.

 

Je nettoie vite fait les crabes sur le pouce, meme pas le temps d'enlever mon casque, le scooter m'attend !

 

Les satanés scooters qui ne s'arrêtent pas sur les passages piétons ... pas de casque à l'horizon ... ils connaissent pas Sarko eux au moins ! Plus de 13000 morts par an sur la route ... Mais ramené a 80 Millions d'habitants c'est pas plus qu'en France : donc échec à SARKO !!

 

Même au marché les scooters ils nous embêtent ... et pas moyen de marcher sur les trottoirs car les scooters y sont tous garés, quand c'est pas dans l'intérieur des magasins ... si si ! Cela me donne envie de voter Sarko tout cela =:))

Jeux de cartes, petits achats...Marc nous énerve à tout marchander et repartir sans acheter, trop cher l'éventail de Maud à 2 dollars, trop cher la boîte pour Kiki à 3 dollars, il nous fait honte !!! Pour les cartes postales, vous attendrez encore un peu, là aussi c'était "too expensive" pour Marco ...

Droit de réponse du fameux Marco : bon d'accord je négocie ferme, mais je vois pas pourquoi les touristes paieraient plus de 10 fois plus cher que les locaux ! Et puis peu après on en a acheté deux d'éventails ... ainsi qu'une somptueuse boite à Kiki !! (Elle contient pas des Kikis, pitié, une suffit grandement ... mais c'était un petit cadeau).

On transporte de tout sur un vélo, je vous assure ! Kiki a voulu acheter toutes les tongues, je lui ai dit non .. trop cher ... et puis cela ne tient pas dans les valises ...

 

Et de retour à l'hôtel, on écrit des mails aux petits copains histoire de rester branchés ! Regarde donc Papa, c'est trop cool !

Baie d'Halong - Le dragon qui descend

Selon la légende, un énorme dragon aurait entaillé les montagnes de la baie d'Along avec sa queue. La mer se serait alors engouffrée dans les crevasse, ne laissant émerger que les plus hauts sommets.

17- 18 juillet: baie d'Halong, haut-lieu du film Indochine.

Excursion en bateau avec un petit groupe de français, anglais, allemands et suédois, tous très sympas. Ca vaut effectivement le détour, c'est très beau, jugez-en même si le temps est un peu gris, les nuages atténuent la chaleur.

Ha Long ou le Dragon qui descend (pour info Ha Noi c'est le Dragon qui monte).

 

c'est beau !

 

Ramboutan et autres fruits.

 

on vit là et on est bien.

 

La dernière jonque de la baie ! En fait un promène-touristes (pour ne pas dire autre chose) de luxe ...

Nous avons sympathisé avec une famille de Rouen, Patrick et Mary et leurs filles Justine et Coralie qui ont vite fait connaissance avec Hélène et Maud. On a prévu de se retrouver à Hué. La suite de l'histoire prouvera que ce fut une bonne rencontre !

Coralie, Justine, Maud et Hélène font connaissance en jouant au Speed.

 

Salut les filles ! Alors c'est bien La Croisiere ?

 

Pas belle ma langue ?

 

Là c'est mieux !!

 

Visite des grottes des bouts de bois Hang Dao Go.

 

Après un repas à bord, servi par le capitaine, après une navigation tumultueuse à l'approche de la pleine mer (Mer de Chine, mer câline, pas tant que cela), nous nous sommes enfin baignés en fin d'après-midi : les plus téméraires (Justine, Coralie, Hélène, Patrick et Marc) ont sauté du haut du bateau. Pas de chance, on s'est vite retrouvé au milieu des déchets d'un autre bateau (Kiki a failli avaler une tongue bleue et Maud a vu une grosse méduse (on a appris ensuite qu'elles pouvaient provoquer de belles brûlures !).

On saute les filles !

 

J'y vais ou j'y vais pas ... ?

 

J'y vais ! rejoindre papa !

Repas et nuit sur le bateau, super coucher de soleil, bien dormi malgré des conditions sommaires.

Nuit romantique sur le bateau.

De nombreuses familles Vietnamiennes vivent dans la baie sur des maisons flottantes, la mer est leur garde-manger, WC, douche, machine à laver...Ils ont souvent des chiens sur leurs 15 m2; quand le poisson ne mord pas ils doivent les manger !

Village flottant.

 

Pas mal comme lieu de résidence, un peu humide peut-être ...

 

Nous rentrons tout doucement au port, profitons du calme et de la dernière baignade dans les eaux d'Ha Long, chaudes, mais fort peu limpides malgré tout, voir les remarques plus haut ...

Le capitaine appliqué c'est Valentin !

Captain Val assure. T'as vu Céline, le bateau c'est comme le 4x4 de papa, je sais le conduire ...

19 juillet: départ en fin d'après midi pour Hué, en avion (sinon c'était 11h de bus de nuit pour les plus courageux, comme Patrick et Mary !).

Hue, La citadelle des Empereurs

Nous arrivons à l'aéroport d'Hue où nous attend la navette de l'hôtel Binh Duong III. Cet hôtel est une très bonne adresse. Les gens sont charmants, le petit déjeuner est pantagruélique, les chambres très bien, compter 20 USD pour 4-5 avec AC (juillet 2004). Ils n'ont pas encore de website, mais voici leur mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Et en plus lacces ADSL est gratuit.

Râââââh Lovely la connection ADSL pour mettre à jour le site !! Mieux qu'à Alex, je rêve !

Notre hôtel Binh Duong III, excellente adresse à Hué !

20 juillet : journée de repos. Après une ballade sous la chaleur torride d'Hue, on revient vite à la chambre, pour faire quelques devoirs, mettre à jour le site, relever les mails et pour que les enfants puissent se disputer un peu. Le soir restau, sans Kiki qui se repose un peu.

Cyclo-pousse toi de la que je m'y mette

 

21 juillet : nous retrouvons nos amis qui arrivent de Hanoi en bus : ils ont juste le temps de prendre possession de la chambre, de déjeuner et de prendre une petite douche et nous allons visiter ensemble la CItadelle d'Hué. Impressionnante par la taille, la plupart des bâtiments (plus de 200 sur 300) ont été détruits par la guerre en 1968. Fort peu restaurée, cela reste malgré tout une ballade sympa.

La citadelle d'Hue

Entré de la citadelle d'Hué, 55000 VND pour les touristes 5000 VND pour les locaux ... la prochaine fois je viens avec Dominique Nguyen et je dirais qu'il m'a adopté !

 

Un des 80 bâtiments de la citadelle ... sur les 300 initiaux. La guerre y a fait beaucoup de dégâts.

 

Citadelle

Nous passons l'après-midi au frais dans la chambre, pour nous retrouver le soir autour d'une bonne bière pour préparer notre future rencontre sur une des îles de Thaîlande. Ensuite dîner chez les pétulantes soeurs Minh, excellente adresse du Routard ! On a mangé excellement pour 7 EUR à 9 !

22 juillet : ballade sur la Rivière des Parfums, avec au programme une pagode et deux temples.

Jeux de lumières sur la rivière des parfums.

 

Le Grand Marché à 6h00 du matin, déjà plein de vie.

 

Les tombeaux des Empereurs le long de la Rivière des Parfums

 

On part pour les temples de Tu Duc et de Khai Dinh. Valentin conduit. Je serre les fesses !

 

Une des nombreuses concubines de Tu Duc, bien conservée ma foi !

 

Tombeau de Khai Dinh : date de 1931. Kitch mais impressionnant.

 

Tombeau de Tu Duc

 

Temple de Khai Dinh

 

Bizarre il semble qu'il y a plus de statues ... il faut vite que j'arrête la bière locale ! Celui qui trouve Maud en gagne une, de bière locale, à consommer à Hué bien sûr ! Celui qui trouve le Guide du Routard aussi !

 

Les enfants Fretigne et Burlereaux !

 

Idem, mais on vous rassure, nous n'avons pas adopté les moines !

 

Fin de ballade ! On est heureux d'être ensemble !

Cest le déluge dehors. Je bois des bières avec Peter un New-Zealandais bien sympa : il me donne son adresse : on ira se faire payer une bière en septembre !

Ensuite les Fretigne nous appelle, il se passe des choses au carrefour d'à ôoté : la rue est inondée. Le reporter sans frontière, Marco Polo, se déplace pour couvrir l'évènement. Je fais connaissance avec Jordi, pote espagnol, qui est tres inspiré par ce débordement des égouts ...

Il pleuvait fort sur Hue ce soir la : n'est-ce pas Jordi ?! C'est le jeune homme au fond qui surveille la circulation en maillot de bain.

 

Madame ne se décourage pas : elle chosit d'affronter courageusement les éléments !

 

En tout cas cette situation exceptionnelle a cette époque semble en réjouir plus d'un !!

 

Jordi s'éclate : ce doit être un bon vivant ! Bonne fin de voyage amigo !

 

Les filles s'amusent pour leur dernière nuit ensemble : ce sera moins drole quand elles verront les rats et les cafards sortir des égouts !

Le soir on mange au resto d'à côte de chez Minh : cette dernière nous fait la tête parce que on ne mange pas chez elle ce soir ! Les gamins se débrouillent pour commander leurs plats qu'ils partagent précautionneusement : ils comptent les frites ... mais on les arrêtent quand ils commencent à compter les grains de riz. Excellent aussi, on mange à 9 pour 9 euros.

Et on se quitte : nos amis partent demain a 7h00 en bus (vrais routards, eux !) et nous à 18h en avion (vrais faux routards ou socialistes caviar comme diraient certaines mauvaises langues mais malgre tout amies...). On se retrouvera en Thailande sur une île, soit Koh Samet ou Koh Chang. On se confirmera tout cela par mail.

23 juillet : journée de transition pour Hanoi en avion avec Vietnam Airlines

24 juillet : on se lève tôt pour aller voir l'oncle Ho, embaumé dans son mausolée ! Il y a du peuple, il faut faire la queue, marcher par deux, les bras le long du corps, ne pas parler ... Ils commencent à me gonfler ... d'autant plus qu'ils me forcent à acheter un short à peine plus long que le mien pour me couvrir les genoux. Que ne ferait-on pas pour le respect pour Ho Chi Minh, le libérateur !

La visite est quelque chose ! Les Frétigné nous avaient prévenu, mais même en étant préparés cela surprend. Bien entendu vous ne verrez pas de photos de la dépouille de l'oncle Hô : si votre reporter photographe bien aimé avait osé tenté cette vilenie, il croupirait encore dans les geôles Viet !! Et quand nous sommes passés devant la dépouille de Hô Chi Minh, nous ne devions ni parler ni croiser les bras : marcher doucement les brad le long du corps.

Mais respectons l'oncle Hô, qui est vénéré par ses concitoyens : il a quand même mis dehors les japonais, les français, les américains et les chinois ! Fort pour un petit grand Homme !

Marco est un peu en colère d'avoir du acheter ce pantacourt pour remplacer son short indécent !

 

On est venu un dimanche : c'est la foule !

 

Heureusement on est protégé du soleil ou de la pluie.

 

Vite on traverse la place déserte pour une photo devant le mausolée.

 

Voilà, vite fait avant de se faire chasser ...

 

Bon, ok on s'en va en douce !

 

C'est par là la sortie.

 

Ouf cela fatigue ces heures d'attente.

 

Nous sommes allés voir les marionnettes sur l'eau : c'etait vraiment très sympa. Les enfants ont vraiment bien aimé :

marionnettes sur l'eau

 

 

Le soir nous sommes retournés à l'école hotelière Hoa Sua : toujours excellent. Hélène s'est lachée, car c'est elle qui a mange pour le plus cher !! On a failli la laisser pour faire la vaisselle !! et en rentrant à pied, nous avons la surprise de voir une classe d'enfants en plein travail !!

au travail, vers 22h !

Demain dernières promenades dans Hanoi, avant de prendre l'avion pour Siem Reap (Cambodge). Nous avons réserve notre prochain hôtel par le net :Popular Guesthouse. Ils viendront nous chercher à l'aéroport. Nous verrons par la suite que ce n'était pas une bonne adresse !!

 



204013