Company Logo

Pin It

Venezuela 2003

Voici quelques photos de Margarita !

 

Mi janvier, je (Marco) suis allé en solitaire au Vénézuéla, à Margarita. On y trouve un spot de planche à voile et de kite-surf : El Yaque. C'est un spot pépère, un peu de clapot, pieds sur 500 mètres pour les débutants et avec (normalement) force 6 à 8 garanti !



Ce force 8 est composé d'une part des Alizés et d'autre part du thermique qui se met en route vers 12h. Tout cela est boosté par le canal d'air entre la côte du Vénézuéla et l'île de Margarita. Théorie, puisque pas toujours vrai. Mais cela reste malgré tout un spot exceptionnellement venté. J'y étais allé en 2001 et j'avais eu 10 jours à force 6 - 8.

Le spot est agréable, bien qu'il n'y ait pas grand chose d'autre à faire que profiter du vent. Je conseille le club Planet Windsurfing, détenu par Udo Peissert. En plus du bon matos, de l'équipe sympa, la plage y est assez grande, ce qui n'est pas le cas de tous les clubs.

J'ai résidé chez John, un luxembourgeois polyglotte et sympa, qui m'a loué un studio dans sa résidence. Je ne peux que le conseiller ! Son mail est : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Il a des super studios dans une petite résidence au calme tout près de la plage. Il peut même vous arranger votre location et stage de funboar. Allez jetez un coup d'oeil sur son site : http://www.ixorawind.com  .



Je conseille vraiment de trouver un vol direct vers Porlamar pour éviter la galère de l'escale à Caracas. Thomas Cook entre autres le propose, via Frankfurt.

Lor de ce séjour peu venté, j'ai rencontré des allemands, des français et des américains sympas, avec qui on a dégusté d'excellent cocktails ainsi que de la bière locale, pour attendre le vent : durant les 10 jours, soit pétole, soit petit force 4  ! Rien à voir avec les forces 6 à 8 attendus !! Mais c'est pas grave : l'eau était chaude, la caipirina délicieuse (celui qui sait comment cela s'écrit ...) et les potes sympas.



On a fait un peu de tourisme, à Coche sur l'île d'à côté et à Porlamar : bref on a tué le temps entre deux ride à force 3, force 4.


On reviendra ! Enfin pas sûr que Christine me laisse repartir pour la 3ième fois : non vous n'y êtes pas ! Pas à cause des strings, mais des requins. Je viens de tomber sur un article de WIND de mai 2004, relatant le seul cas de planchiste s'étant fait croquer la jambe à Margarita en avril 2003. Kiki est refroidie ...


Ne soyez pas étonné de pas voir trop de photos de planches ! Il y avait trop peu de vent pour faire des Killer loop ! En fait, c'est surtout parce que mon style est encore à 100 lieux des photos de WIND Magazine ... voire 1000 !! Un jour viendra ...



206012